ICDI: La solidarité du personnel qui fait chaud au coeur

Jeudi 09 février 2017 - 14:48

Suite à la violente agression subie par un agent chargé de la collecte, mercredi matin, un mouvement de soutien a été organisé ce jeudi en début d'après-midi par l'ensemble du personnel de l'ICDI au niveau de la place Charles II, à Charleroi.

Sur le coup des 13h précises, plusieurs dizaines de camions-poubelles de l'intercommunale de collecte et de destruction des immondices ont rejoint, en mode escargots et tout klaxons dehors, la place de l'Hôtel de Ville, avant de l'encercler durant de longues minutes.

Cette action symbolique, on l'a dit, faisait suite à l'incroyable agression dont a été victime, durant le ramassage de mercredi, un de leurs collègues, Nicolas De Pryck. Pour rappel, le jeune homme effectuait (tout simplement) sa tournée, bref son job, lorsqu'il a été pris violemment à partie, à coups de matraque, par un automobiliste irrascible et particulièrement agressif.

Emu par ce bel élan de solidarité, le bras toujours en écharpe, le jeune homme était d'ailleurs présent, vaille que vaille malgré le choc subi, pour assister au défilé solidaire de ses camarades. « C'est dur physiquement (hospitalisé, on lui a diagnostiqué une grosse commotion au niveau du bras gauche) mais surtout psychologiquement" tenait-il à déclarer, la voix encore peu assurée. « Ca fait chaud au coeur de se sentir soutenu. C'est important pour moi mais aussi pour tous mes collègues. J'avais déjà subi des insultes, mais jamais je n'ai eu à faire à de la violence physique. C'est malheureux d'en arriver là ». La prochaine fois que j’irai travailler, ce ne sera pas sans appréhension… On ne bloque pas les gens par plaisir : on travaille ! Les gens doivent comprendre que nous sommes des usagers faibles et qu’ils nous mettent en danger pour gagner quelques secondes". 

C'est vraiment malheureux d'en arriver là en effet juste parce qu'il faut patienter quelques secondes qui permettront à des hommes d'accomplir une mission qui mérite gratitude et respect. « C'est tout simplement scandaleux, je suis véritablement outrée et vexée pour tous ces hommes qui font un boulot que personne ne voudrait faire » tenait à dire notamment l'échevine Déléguée et présidente de l'ICDI, Françoise Daspremont .« Nous sommes là pour faire comprendre que nous travaillons pour la population; c'est déjà un travail difficile; désormais, avec ce type d'agression, cela risque d'être encore plus compliqué pour le personnel » faisait savoir quant à lui Olivier Bouchat, directeur de l'Intercommunale carolo. Il rappelait qu'en matière de violence envers son personnel, jamais un tel degré n'avait été atteint jusqu'ici.

Faire comprendre au public que le travail de ces hommes est au service de tout citoyen, c'était aussi le message qu'entendait faire passer justement le personnel manifestant. « Nos équipes sont trop régulièrement confrontées à des attitudes agressives, aux dépassements dangereux mettant en péril l'intégrité physique de nos agents, à l'impatience des automobilistes, au manque de considération... derrière votre poubelle se trouve un travailleur » tenaient-ils à faire savoir au travers de tracts distribués à la volée.

Notons que l’agresseur a heureusement été appréhendé entre-temps par la police grâce à un témoin. L’ICDI a déposé une plainte et s'est constituée partie civile afin que ce comportement totalement inadmissible soit sanctionné.