Le carnaval 2017 sera Effervescent!

Mardi 14 février 2017 - 14:14

Sortez vos masques et enfilez vos costumes: Le carnaval de Charleroi revient, le 28 février, pour une édition placée plus encore sous le triple signe de l'originalité, de la tradition et de la participation citoyenne. De l'effervescence aussi! Les belles surprises seront une nouvelle fois au rendez-vous lors de ce premier Big Five de l'année. Le brûlage d'un corbeau de six mètres de haut le soir du Mardi Gras clôturera en apothéose les réjouissances sur la place du Manège.

Un carnaval qui monte en puissance, qui d'année en année fédère toujours plus de forces vives, de groupes citoyens au départ de la Grande Fabrique: Si on devait le résumer, voilà ce qu'on pourrait dire de l'événement carnavalesque carolo.

Pour cette édition 2017, « on repart de la volonté de recentrer davantage encore le carnaval sur le folklore traditionnel en y ajoutant l'émulation participative » explique l'échevine des Fêtes, Julie Patte.

Le travail de renouveau, on le sait, a été entamé voici plusieurs années déjà. C'est dans le sens d'une perpétuelle regénération d'un événement qui puise ses racines dans la nuit des temps que la Ville de Charleroi, le Comité du carnaval, les groupes citoyens et autres forces vives, main dans la main, ont uni et déployé leurs efforts. « On essaie de donner du sens à notre carnaval en y ancrant nos coutumes, nos légendes, et de faire en sorte qu'elles soient partagées par le public », aujourd'hui plus qu'hier ajoute l'édile. « Le carnaval fait partie des cinq grands événements développés par la Ville de Charleroi. Depuis trois ans maintenant, les autorités de la Ville, le Comité du Carnaval et l'Eden travaillent à la régénération de ce premier grand moment festif de l'année; notre objectif est vraiment de développer quelques aspects originaux, qui vont permettre au carnaval de Charleroi de se détacher des autres carnavals de la région. Bien entendu, nous gardons nos fers de lance traditionnels tels que les Gilles, les Paysans, les Spirous. Mais nous souhaitons que le Carnaval s'ouvre beaucoup plus aux citoyens. C'est à ce titre qu'intervient l'Eden qui permet à tous les citoyens de participer activement au carnaval à travers la réalisation de grisgris et la confection de costumes, de décors, de masques et de parures".

Initiée en 2016, la Grand Fabrique avait mobilisé 190 personnes. « Cette année, plus de 300 personnes issues d'une quinzaine d'associations de Charleroi et d'ailleurs, vont investir le cortège » qu'on annonce fort de plus de 700 participants. Un nouveau record de participation qui prouve selon Julie Patte l'attachement des carolos au carnaval et leur envie de s'y investir et d'y contribuer. Encadrés par une équipe d'animation et d'artistes à l'Eden, les participants se sont réunis dans cet antre de la créativité pour donner vie au thème de l'édition 2017: L'effervescence. Tout un programme...

Tradition et folklore

En parlant de légende justement, « Un énorme travail a été réalisé autour de celle du corbeau cette année ». Mais oui, le corbeau, ce noir volatile qu'on brûle symboliquement, à Charleroi le soir du final. C'est un grand, gigantesque corbeau qui partira en fumée quand s'illumineront les lampions de la place du Manège, le 28 février. Pour la petite histoire, il est l'oeuvre d'un artiste français. On ne le verra que le jour J. Mystère sur son apparence d'ici là. On peut juste vous dire qu'il mesure plus de six mètres de haut. Nos Géants n'auront qu'à bien se tenir. Spectacle garanti!

Alors non, le travail autour de cette légende séculaire ne s'est pas limité à un brûlage en place de Grêve, euh pardon, place du Manège.  L'un des groupes du cortège jouera un rôle important . Il veillera au transport, à la récolte et au déversement des Idées Noires sur la place du Manège, en toute fin de journée. « Le brûlage du corbeau, cela marque, symboliquement, la fin de l'hiver. D'où l'idée de demander aux Carolos d'écrire leurs idées noires sur un bout de papier. Transformés en boulettes elles seront déversées dans le corbeau et partiront avec lui en fumée » explique Fabrice Laurent, directeur du centre régional culturel du bd J. Bertrand. Quelles que soient vos peines, vos chagrins ou vos maux, n'hésitez pas à les écrire, les dessiner, les calligraphier sur une feuille. Le jour du Mardi Gras, toutes les idées noires seront récoltées de manière anonyme et brûlées pour les faire disparaître avec l'arrivée du printemps. Pour tous ceux qui souhaiteraient en apprendre plus à propos de cette légende, rendez-vous à l'Eden, ce jeudi soir à 20h.

Si l'Eden tente par là d'instaurer une nouvelle tradition au sein du carnaval, celui-ci, disions-nous, n'en restera pas moins fidèle à toutes celles qui ont assuré son succès. A ce titre, comment se passer des quatre sociétés de gilles, des Géants, des Spirous, des Climbias? « Emmené d'un pas assuré par le vénérable Comité du carnaval, le cortège sera plus carolo que jamais avec ses Zèbres (le Sporting, comme l'année dernière mettre qui plus est ses locaux et ses aires de parking à disposition des participants), ses super mamys et papys, son Collège ( en habits d'époque 1900), et ses figures traditionnelles. En son sein aussi, quelques groupes invités venus à la fois (re)découvrir et enrichir notre folklore tels les Chinels de Fosses-la-Ville, et, pour la première fois à Charleroi, la société royale Les Amis de Manneken pis et les Echasseurs namurois.

« Si notre comité se réjouit de l'évolution positive de notre carnaval grâce à la participation plus massive des habitants à sa réussite, il reste également profondément attaché au côté « folklorique » de son cortège agrémenté de groupes venant d'autres contrées, car le carnaval doit avant tout rester un moment convivial et festif » ponctue Daniel Falise, président du Comité du carnaval de Charleroi.

Tradition toujours, signalons encore que c'est le bal des Climbias qui mettra un point d'honneur à l'édition 2017, le samedi 4 mars, dans l'antre de la Ruche Verrière.

Les soumonces générales, elles, auront lieu le samedi 25 février, dès 18h30, place du Manège.