Charleroi, Ville Ardente

Si on connaît le célèbre Pays de Charleroi, d'autres chantres de la littérature wallonne ont fait l'apologie de notre beau Pays Noir. A l'image de Jules Sottiaux, conteur, poète, essayiste (Montigny-le-Tilleul 1862-1953) à qui l'on doit ce magnifique "Charleroi, Ville Ardente".

Charleroi,Ville ardente

Faite d'ombre et de feu comme !'Enfer de Dante, Ville apocalyptique où tout brille en la nuit,

Où tout s'endeuille et s'assombrit

A l'aurore ...

Terre bouleversée, et tremblante, et sonore,

Où des Titans luttent encore !

Hachant le sol, trouant le roc, ardant le feu,

Et jetant des monts noirs à la face de Dieu!

De la cité prochaine,

Elle apparaît comme une ville surhumaine ...

Des croupes sans feuillage émergent des entours ;

Sur de vagues donjons jusqu'aux lointains faubourgs, La brume agite au vent de rouges oriflammes.

Des volcans attisent leurs flammes,

Et tout là-haut, comme un printemps épanoui,

S'ouvrent des champs de fleurs sous les pas de la nuit ...

Des mâchoires d'acier écrasent, rongent, cassent.

Des éclairs pointent la nuit lasse.

La lave coule en ruisselet d'un laminoir.

Des lucioles s'en échappent par le soir ...

Est-ce la Parque qui dévide,

Là, au faîte du puits, ces rouets sur le vide?

Sur l'abîme on entend une fragile voix

De cloche dont les pleurs se perdent sur les toits ...

Cependant que là-bas, au fond de sombres dunes,

Des géants, torse nu, chantant des airs patois

Charleroi, Ville ardente I

Faite d'ombre et de feu, comme l'Enfer de Dante !

Ses fils l'aiment, elle est la plus belle à leurs yeux : La cité des cités, le joyau merveilleux!

La crête des terrils, s'étageant à la ronde,

Ferme d'un voile noir tout le reste du monde ...

Elle est la ville, elle est la seule, elle apparaît Comme un dernier sourire au fond de leur regret.

Quand parfois, vers des ciels où s'est perdu leur rêve, Ils sont partis laissant tout bonheur sur la grève ...

L'aïeul la vit grandir plus chère chaque jour.

Car l'orgueil grandissait en lui avec l'amour.

Et lorsque la mort vint troubler le paysage,

Ses yeux en s'éteignant, gardaient la sainte image ...

Malgré son nom royal, modeste est son décor.

Mais la brume lui tend une couronne d'or!

Elle aime les faubourgs rassemblés autour d'elle.

Elle connaît leur âme ouverte et fraternelle.

Elle est la ville-mère, et le centre, et le cœur

Dont tous les bâtiments résonnent dans le leur ...

C'est pourquoi les terrils, s'étageant à la ronde, Ferment d'un voile noir tout le reste du monde !

Charleroi, Ville ardente,

Faite d'ombre et de feu, comme !'Enfer de Dante !