Un nouveau stade Jonet plurifonctionnel

Après avoir été bien malmené, le stade Jonet a terminé sa grande cure de jouvence. Le samedi 17 septembre 2016, après plusieurs mois de travaux, la toute nouvelle infrastructure était inaugurée par les autorités communales. "Aujourd’hui, nous inaugurons les infrastructures du stade d’athlétisme de Charleroi, probablement aujourd’hui le plus beau et le mieux équipé de la région grâce aux moyens octroyés par la Ville avec le concours de la Wallonie via les subsides Infrasport »" soulignait le bourgmestre P. Magnette à cette occasion.

La concrétisation de ce projet et la récente réouverture du stade Jonet étaient très attendues des sportifs de la Région. « Grâce aux importantes rénovations qui y ont été menées, Charleroi possède à nouveau une infrastructure d'athlétisme des plus qualitatives ! », ajoutait l’échevin des Sports, Philippe Van Cauwenberghe.

Pour mémoire, en octobre 2009, le site avait vandalisé et un incendie criminel avait ravagé les vestiaires et la buvette. Malgré toutes ces dégradations, les deux clubs d'athlétisme (le Crac et Gosselies) ont continué à s'entrainer et n'ont jamais baissé les bras malgré les conditions difficiles. Il ne restait presque plus rien de la piste et elle ne correspondait plus aux normes de la fédération d'athlétisme. Une première intervention, au niveau de la piste, avait été menée en 2010 mais le chantier de rénovation complète a été initié en 2015.

Déconstruction et reconstruction de l’infrastructure

« Les travaux ont porté sur la démolition des anciens bâtiments qui avaient été vandalisés et incendiés et sur la construction d'un bâtiment dédié au sport de 747m². L'infrastructure comprend 4 vestiaires dont 2 adaptés pour les personnes à mobilité réduite, 2 vestiaires pour les arbitres dont un avec une infirmerie, un local chronomètre, 2 bureaux administratifs, une cafétéria, une conciergerie, une réserve et un local technique. Les abords ont également été aménagés et des clôtures ont été posées afin de sécuriser le site. Ce bâtiment résolument moderne a été pensé de manière à favoriser les économies d'énergie. En effet, une chaudière à haut rendement au gaz a été installée et l'isolation de l'infrastructure est optimale. Au total, ce chantier représente un investissement de 1.808.922€ TVAC dont 976.920€ subsidiés par la Wallonie. Le chantier aura duré un an et demi », rappelait l'échevin des Travaux, Eric Goffart.

«La mise à disposition d'infrastructures de qualité favorise la pratique du sport. Nous avons inauguré, depuis le début de la législature, quatre nouveaux bâtiments abritant des vestiaires dans des clubs de football à Marcinelle, Jumet, Gosselies et Mont-sur-Marchienne. Nous avons également réalisé des aménagements conséquents à la Garenne et complété nos travaux au stade Bardet avec la rénovation des pourtours du terrain. Il était primordial d'investir au stade Jonet après la première rénovation de 2010 », poursuivait l'édile.

« Aujourd'hui, la Ville se félicite d’avoir mis à disposition des deux clubs qui s'y entraînent un superbe outil grâce aux travaux et aux interventions d'Infrasports ainsi qu’au travail réalisé par le bureau d'études de l'IGRETEC », poursuivait Philippe Van Cauwenberghe.

Récemment, le Parc des Sports y a apposé 9 appareils de fitness en plein air pour compléter le site et donner la possibilité aux athlètes de compléter leur entraînement. « Il sera bientôt question d'ouvrir le stade à tous (personnes physique qui ne sont pas forcément dans un club et/ou autres clubs); moyennant une inscription auprès du Parc des Sports pour une somme modique ».

Et pour la suite ? « Les investissements se poursuivront avec plusieurs dossiers de travaux en cours de procédure. On pense notamment à la rénovation du stade Yernaux pour laquelle nous avons confié une mission d'étude à Igretec », expliquaient les échevins.