Solvay, un homme et une entreprise au coeur de l' Histoire de Charleroi

L'histoire de Charleroi, avec un grand H,  c'est aussi celle de grandes figures emblématiques qui en ont assuré son aura, ici et ailleurs. A ce titre, impossible de ne pas parler, en cette année jubilaire, d'Ernest Solvay, le génial industriel dont le nom reste à lui seul associé à notre passé glorieux. Les historiens Kenneth Bertrams et Nicolas Coupain rendront hommage à ce scientifique hors pair lors d'une conférence proposée à l'initiative du Centre de Culture Scientifique de l'ULB, le mercredi 25 mai, à 18h, dans les locaux du Bâtiment Gramme du Campus des Sciences, des Arts et des Métiers.

Derrière le nom de Solvay, il y a un homme. Mais quel homme exactement? « Certes, Ernest est le génial industriel resté dans l'histoire comme un inventeur-entrepreneur hors pair. Il n'aurait pourtant jamais abouti sans l'énergie et le dévouement de son frère cadet, Alfred. Celui-ci a été la cheville ouvrière du développement industriel du procédé et l'un des artisans méconnus de ce qui devint la plus grande entreprise chimique du monde à la fin du 19è siècle » explique Jean Richelle, directeur du Centre de Culture Scientique de l'ULB, instigatrice de cette conférence à deux voix programmée le 25 mai. Jean Richelle qui replace cet événement dans le contexte des festivités: « Dans le cadre des 350 ans, on parle d'histoire; à cet égard, Solvay est un acteur important du paysage de Charleroi ».

Et de fait, « derrière le nom de Solvay, il y a (donc) aussi une entreprise multinationale dont le berceau fut la ville de Couillet, située au coeur de l'industrie verrière de Charleroi si avide de carbonate de soude. A l'aune des enjeux technologiques de la chimie mondiale, Solvay est tout à la fois le simple maillon d'une vaste toile, et un symbole unique pour le groupe comme pour la région de Charleroi ».

Du temps des pionniers à la reconversion – le site de Couillet (fermé en 1993) est réaffecté et une partie en est offerte à l'Université Libre de Bruxelles pour un nouveau départ- il y a toute une histoire dont cette conférence mettra en lumière les faits saillants comme les zones d'ombre. Elle sera, on l'a dit, narrée par Kenneth Bertrams, historien et chargé de cours à l'ULB et Nicolas Coupain, également historien et responsable du patrimoine du Groupe Solvay. Deux conférenciers qui, comme on l'imagine, connaissent extrêmement bien leur sujet comme en témoigne d'ailleurs le livre de référence sur l'histoire du groupe qu'ils ont co-signé avec Ernst Hombourg: Solvay: History of a Multinational Family Firm (Cambridge University Press, 2013).

Parler d'un homme qui a écrit une partie de l'histoire de Charleroi, qui plus est dans les murs du bâtiment Gramme autre haut lieu historique où l'ULB, avec laquelle E. Solvay a toujours entretenu des liens particuliers au cours de sa vie, y développe progressivement ses activités d'enseignement, de recherche, de formation et de diffusion de la culture scientifique- un autre signal fort de l'ancrage de l'Université sur le sol carolo: C'est bien la particularité de ce rendez-vous tout à la fois tourné vers le passé et l'avenir. A ne rater sous aucun prétexte!

Renseignements pratiques: Bâtiment Gramme du Campus des Sciences, des Arts et des Métiers (entrée rue Lebeau à Charleroi). Entrée gratuite.

Infos: jean.richelle@ulb.ac.be – tél.: 071/60 03 12 – 0474/56 05 02

Visitez notre SITE